Des conditions d’octroi plus favorables

Au cours du 1er trimestre 2018, les banques de la zone euro se sont montrés souples sur leurs critères d’octroi de prêts aux sociétés, quelle que soit leur dimension, selon la Banque centrale européenne. Et ce, pour les TPE, pour les PME comme pour les grandes entreprises.

Dans cette étude, il ressort que les banques françaises sont encore plus disposées que leurs consœurs européennes. Deux éléments viennent justifier cette tendance : le retour de la croissance, et la concurrence plus intense sur les professionnels entre les établissements. L’encours des prêts aux entreprises a progressé de près de 5,5 % sur un an en janvier et en février pour atteindre 950,4 milliards d’euros, selon les dernières données publiées par la Banque de France.

Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.

« * » indique les champs nécessaires

Taille max. des fichiers : 1 GB.
Politique de Confidentialité*
Pour soumettre ce formulaire, vous devez accepter notre Déclaration de confidentialité*